Comment Arrêter de Fumer?

Arrêter de fumer par hypnose est l’un des moyens les plus utilisés au jour d’aujourd’hui et celui qui a un taux de réussite très satisfaisant. Bien sûr il existe différents moyens qui peuvent être utilisés autre que l’hypnose, mais on peut dire que c’est une vrai facilitée et à moindre coût. Tout d’abord pour que votre séance d’hypnose se passe au mieux et que vous soyez prêt à vous lancer, il est important de connaître un peu mieux la cigarette et son fonctionnement pour comprendre comment arrêter de fumer.

Le tabac est arrivé en Europe à la fin du 15ème siècle. Il était alors un passe temps de haute société, considéré comme une détente. Il fallut plusieurs années pour voir à quel point le tabac est dangereux pour la santé. Vers le 20ème siècle, on s’aperçut des dégâts que le tabagisme affligeait au corps humain. L’après guerre fit des ravages avec le tabac, tout le monde fumait, les hommes pour la détente et le style, les femmes pour prôner leur émancipation d’après guerre, jusqu’à… la dépendance.

De nos jours, nous avons assez de recul avec toutes ses années de tabagisme, pour prouver que le tabac fait partie des premières causes de décès. C’est un très grand phénomène de société qui débute souvent à l’adolescense, par un phénomène de groupe, tout le monde fume, donc il faut fumer pour être dans la norme, être “cool”. On se laisse entrainer par manque de personnalité, par ennui ou curiosité. Puis vient le moment de la dépendance.

Cette dépendance est installée sans même que le fumeur s’en aperçoive car elle provient comme toute dépendance d’une habitude déjà encrée depuis des mois voire des années. Plus on a une dépendance de longue date, moins il est facile de s’en défaire. La dépendance est physique et psychologique. Il y a donc un travail à faire sur les deux parties pour que l’arrêt soit efficace. De nombreuses méthodes sont disponibles pour se sevrer du tabagisme.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’une cigarette toute innofensive qu’elle paraisse, contient un grand nombre de produits chimiques et toxiques. Des additifs sont ajoutés pour que le goût soit plus agréable, voire des parfums pour attirer plus d’adolescents et de femmes, ainsi que des substances pour rendre les personnes encore plus accros.

Passons à la composition :

La Nicotine,

La drogue qui rend le cerveau complètement dépendant, en créant un manque si le besoin n’est pas comblé. Multiplication de l’anxiété, sueur, migraines, irritabilité…

La Nicotine est une substance acaricide, fongicide et insecticide pour protéger la plante des insectes.

Le Goudron,

Il contient plus de 50 cancérigènes et 4000 produits chimiques. Le goudron se dépose dans le corps après chaque cigarette et comme son nom l’indique se colle aux parois comme celles des bronches, en passant par la gorge, la bouche…

Le monoxyde de Carbone,

Un gaz toxique qui empêche l’oxygène de circuler dans le sang. Empoisonnement du sang, essoufflement, perte d’énergie, vieillissement prématuré des cellules…

Voici une “petite” liste de maladies liées au tabac:

Les Cancers:

  • Cancer du poumon (95% des cas)
  • Cancer de la gorge
  • Cancer du larynx
  • Cancer de la bouche
  • Cancer du sein
  • Cancer de la vessie
  • Cancer du rein
  • Cancer de l’estomac
  • Cancer de l’intestin grêle

Fumer pendant la grossesse:

  • Fausses couches
  • Mortalité périnatale
  • Poids du nouveau né inférieur à la moyenne
  • Mort subite du nourrisson (peut arriver durant la première année)
  • Votre bébé n’a également pas eu un bon développement foetal, certe il n’y a pas forcement de problèmes de santé à la naissance, ceux-ci sont tout de même présents et ne feront que grandir
  • A la naissance le nouveau né ressent un manque dû à sa dépendance foetale à la nicotine

Sans parler du côté esthétique de la chose, le dégradement dentaire, maladies des gencives, mauvaise mine, rides profondes…..Alors êtes-vous motivé pour arrêter de fumer?, vous demandez-vous comment arrêter de fumer? Vous n’en ressentirez que des bénéfices.

Dans un premier temps si vous arrêtez de fumer avant vos 30 ans, vous rallongez votre espérance de vie d’une dizaine d’années, ce qui n’est pas négligeable…

Si vous arrêtez de fumer et que vous vous situez dans la soixantaine, vous rallongerez alors votre espérance de vie de trois ans.

Plus tôt vous arrêtez de fumer, plus votre vie sera prolongé.

Ensuite vient le retour à la santé, le renouveau des énergies, jusqu’alors épuisées par la cigarette, les petits maux du quotidien vont s’envoler au fur et à mesure de votre sevrage.

Dans les neufs mois après l’arrêt du tabac, votre capacité pulmonaire va augmenter de 10 %, votre toux va diminuer voire disparaitre, vous ne serez plus essoufflé au moindre effort. Votre taux de stress et de nervosité va considérablement baisser, des études montrent que les anciens fumeurs sont beaucoup plus détendus après l’arrêt du tabac que quand ils fumaient.

Votre teint sera beaucoup plus clair, vous retrouverez une peau plus jeune, les rides vont diminuer. Vous allez retrouver un sens du goût et de l’odorat beaucoup plus développé, vous apprécierez enfin la bonne cuisine en réveillant vos papilles (ce qui n’est pas possible en tant que fumeur, car les papilles sont détruites par la fumée et les produits toxiques qu’elle contient.), votre odorat, le parfum des fleurs au printemps, l’odeur corporelle de votre bébé…de petites choses simples de la vie et si importantes.

Ainsi en arrêtant de fumer vous protégez les personnes qui vivent autour de vous et que vous aimez. Une personne qui vit avec un fumeur fume autant par le tabagisme passif. Les maladies et le taux de mortalité restent les même que pour le fumeur lui-même quand on subit un tabagisme passif.

Voici quelques bénéfices en temps réels après votre dernière cigarette:

  • 20 minutes, le temps qu’il faut pour que vous retrouviez une pression artérielle et une fréquence cardiaque normale.
  • 12 heures, pour que le monoxyde de carbone diminue et qu’il y ait un retour à la normale.
  • 24 heures, pour que votre corps commence à éclaircir le mucus accumulé dans vos poumons.
  • 72 heures, pour un retour a une respiration plus facile et une hausse de l’énergie.
  • 1 mois, pour que votre peau commence à s’améliorer.
  • 3 à 9 mois, pour que la fonction pulmonaire s’améliore de 10%.
  • 1 an, pour que le risque de crise cardiaque diminue de 50% par rapport au fumeur.
  • 10 ans, pour que le risque du cancer du poumon diminue de moitié.
  • 15 ans, pour que le risque de crise cardiaque retombe au même niveau qu’un non-fumeur.

Il existe de nos jours un très grand nombre de méthodes pour arrêter de fumer et de nombreux groupes de soutien sont à votre disponibilité en cas de besoin. Vous ne serez jamais seuls dans votre démarche.

Il y a beaucoup de craintes pour un fumeur quant à la décision de se sevrer. “Vais-je prendre du poids?”, “être à l’écart socialement?”.

Pour ce qui est de la prise de poids, certes la nicotine a un rôle de coupe faim, mais comme tout est une question d’équilibre, il vous suffit de munir vos placards et votre frigo d’aliments sains et peu caloriques pour vos petits écarts quotidiens. Boire beaucoup d’eau est un bon coupe faim, manger un fruit… et puis la prise de poids peut très bien ne pas vous concerner. Il est tout à fait probable de ne pas ressentir de fringales lors du sevrage.

La vie en société ne vous sera en aucun cas coupée. Votre famille et vos amis (fumeurs ou non-fumeurs), ne peuvent que vous encourager dans votre choix (sinon un bon conseil, changez votre cercle d’entourage!), ainsi vous pouvez également convaincre les fumeurs qui vous entourent de suivre le même chemin que vous vers la liberté, contre la dépendance chimique et pour une meilleure santé.

Essayez de trouver un but réel à votre arrêt, comme l’envie d’avoir un bébé en bonne santé, ou à l’inverse vouloir être en bonne santé pour son bébé. Prendre soin de son corps et de sa vie qui plus est, nous n’avons qu’un seul corps et la vie sur cette terre est bien assez courte. Remémorez vous ces objectifs tous les jours pour vous motiver.

Maintenant que votre décision est prise, votre objectif est fixé, parlons d’une des méthodes les plus efficaces dans le sevrage tabagique et qui répond à votre question”comment arrêter de fumer?”, l’hypnose.

C’est très simple, pour arrêter de fumer il vous faut tout d’abord enlever cette mauvaise habitude qui est de prendre une cigarette et de l’avoir à la bouche. Pour cela l’hypnose a un franc succès. On peut efficacement se détacher de toute dépendance par le simple moyen de l’hypnose, nourriture, cannabis, alcool, tabac…

L’hypnose consiste à vous plonger dans un état de relaxation profonde, ce qui va permettre à votre esprit d’être plus ouvert et receptif aux suggestions données. Par exemple l’hynothérapeute va pouvoir très facilement vous dégouter de la cigarette en vous mettant à l’esprit “la cigarette me dégoute, je m’écoeure”. Il peut arriver d’avoir besoin de 2 voire 3 séances pour avoir un résultat probant, mais le plus souvent une seule séance suffit.

Il est conseillé d’avoir parallèlement un suivi médical pour vous aider à en finir plus vite et plus sereinement avec la cigarette, surtout si vous êtes un “gros fumeur” ou avez un taux de stress très élevé. Consultez un Naturopathe, un Homéopathe ou un phytothérapeuthe, peut s’avérer beaucoup plus utile et moins violent qu’une médication préscrite par un médecin généraliste, qui lui va vous prescrire une autre “drogue”avec d’autres effets secondaires pour arrêter la cigarette.

Soyez confiant, on atteint toujours son objectif quand on y croit vraiment.

 

 

 

 

 

 

SHARE
Anne-Laure Tessonneau travaille sur l'hygiène vitale, l'éducation alternative, la psychologie et les entretiens naturopathiques depuis plus de 10 ans. Après avoir vécu et appris dans différents pays, en Asie, en Europe ainsi qu'aux Caraïbes, Anne-Laure vous fait partager son engouement pour une vie plus saine et sereine. Basée sur Paris, elle consulte en cabinet, à domicile et en ligne. Fondatrice du blog lasanteetlesplantes.com, elle est également auteure de différents articles publiés sur des sites de santé comme Greenweez (Weezlife), ainsi que d'un livre sur les soins naturels de l'enfant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here