Contraception Naturelle: Symptothermie


Contraception naturelle : apprenez votre corps avec la symptothermie

SymptoTherm propose une alternative à la pilule contraceptive, la symptothermie, une méthode naturelle basée sur l’observation de soi et de son corps.

Lorsqu’on part à la recherche d’une alternative à la pilule, on nous dit qu’il n’existe aucun moyen aussi efficace : 100% naturel rimerait avec 100% risqué ? Et si ce n’était pas tout à fait vrai ? Connaissez-vous la symptothermie ?

Pour les femmes à l’écoute de leur rythmes biologiques, la pilule ce n’est pas la panacée… Les méthodes naturelles ? “Elles connaissent jusqu’à 25 % d’échecs”, affirme le site choisirsacontraception.fr. Un chiffre décourageant… “Le problème, avec ces données, c’est qu’on met toutes les méthodes naturelles dans le même panier ! Or on sait aujourd’hui, études à l’appui, que la symptothermie sort nettement du lot, avec une vraie sécurité contraceptive. C’est une méthode 100% écologique, aussi efficace que la pilule !”, assure Harri Wettstein, Secrétaire de la fondation SymptoTherm.

Cette organisation suisse fait la promotion de la gestion de la fertilité par l’auto-observation dite symptothermique : “Les femmes peuvent et doivent se réapproprier leur véritable “Da Vinci Code”, la connaissance de leur intimité. Elles ont la clé d’une nouvelle émancipation féminine. L’homme est leur partenaire. Il n’est plus exclu de la démarche contraceptive ou “condamné” au préservatif”.

Malheureusement, beaucoup d’expert disent que c’est une méthode trop compliquée pour être généralisée. Bonjour la confiance faite aux femmes ! C’est un peu comme l’histoire du permis de conduire, que les hommes ne voulaient pas accorder à la gente féminine : trop compliqué !, soit-disant…

La symptothermie : une démarche écologique

Cette méthode s’appuie sur l’observation de deux ou trois signes plutôt qu’un seul : la température, la glaire cervicale (qualifié du doux nom d’élixir… de vie pour les spermatozoïdes), la position du col de l’utérus, mais aussi le ressenti interne. “A l’aide de ces indices combinés, la femme est tout à fait capable de gérer elle-même sa fertilité. C’est un savoir gratuit qu’on peut emporter partout”.

La symptothermie est une démarche écologique, responsable et durable. “Passé l’effort d’apprentissage (environ 3 cycles), quelques minutes d’attention par jour suffisent, et seulement durant la phase fertile. On ne prend pas sa température durant tout le cycle !”. Et puis le numérique est arrivé en renfort : les femmes peuvent s’appuyer sur le didacticiel sympto (web) et l’appli mobile mise au point par la fondation SymptoTherm. Quand le cycle se met en couleur jaune, vous avez le feu vert ! Entrer ses données sur son smartphone, c’est pratique et ludique, comparé au papier-crayon d’autrefois…

Une efficacité reconnue

La méthode symptothermique affiche un indice de Pearl (taux de grossesses non planifiées) comparable à celui des contraceptifs hormonaux. D’après les études menées sur 20 ans, la symptothermie affiche un indice de 0,4% (0,3% pour la pilule, lorsqu’on ne l’oublie pas…). Pour le Quotidien du médecin, les “méthodes naturelles peuvent être aussi efficaces que la pilule”. A condition, bien sûr, que la femme s’observe correctement !

Il est essentiel de bien reconnaître les signaux corporels pour fermer correctement “la fenêtre de fertilité”. Passés ces quelques jours qui demandent de la vigilance, le couple peut profiter pleinement de la phase infertile : 100% de sécurité, plus fiable que n’importe quel contraceptif ! Parce qu’il est totalement impossible de tomber enceinte dans la phase postovulatoire.

“La symptothermie propose une sexualité et une communication du couple renouvelée, où la fertilité n’est plus un obstacle. Par exemple, pendant la période à risque, d’autres jeux érotiques sont à redécouvrir. C’est une méthode qui peut aussi stimuler la libido !”

>> Pour aller plus loin :

www.sympto.org

Le manuel symptothermie est librement accessible en téléchargement.

Source: http://www.femininbio.com/

 

Anne-Laure Tessonneau travaille sur l'hygiène vitale, l'éducation alternative, la psychologie et les entretiens naturopathiques depuis plus de 10 ans. Après avoir vécu et appris dans différents pays, en Asie, en Europe ainsi qu'aux Caraïbes, Anne-Laure vous fait partager son engouement pour une vie plus saine et sereine. Basée sur Paris, elle consulte en cabinet, à domicile et en ligne. Fondatrice du blog lasanteetlesplantes.com, elle est également auteure de différents articles publiés sur des sites de santé comme Greenweez (Weezlife), ainsi que d'un livre sur les soins naturels de l'enfant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here