Les Secrets d’un Allaitement Maternel Réussi

L’allaitement maternel est la chose la plus naturelle au monde qui suit après la grossesse et la mise au monde de son enfant. Depuis le début de l’espèce, la survie dépend de l’allaitement maternel. Vous me direz, oui mais nous sommes au 21 ème siècle et depuis des années nous avons accès aux laits infantiles qu’ils soient en poudre ou en bouteille. Des laits de toutes sortes et à tous les prix. Mais niveau nutrition rien ne vaut le lait que vous fabriquez en fonction de votre bébé. Un bébé allaité ne peut pas avoir de carences nutritionnelles, ou de problèmes digestifs, voire les intoxications qui peuvent être causées par les laits artificiels.

Bien sûr même un bébé allaité peu avoir des coliques, ce qui est tout à fait normal les trois premiers mois. N’oubliez pas qu’un bébé n’est pas fini d’être formé à la naissance.

Et puis un bébé qui partage l’allaitement avec sa maman, ça n’a pas de prix.

Tous les bénéfices sont là, que ce soit pour la maman, car l’allaitement maternel limite les saignements post-partum, aide à brûler les calories, et sans parler du lien mère-enfant qui se crée et qui est plus fort, plus intense. Pour votre bébé, l’allaitement maternel est une protection, le lait maternel est idéal pour faciliter la maturation de ses défenses immunitaires et de son système digestif. Et le goût de votre lait est bien plus varié pour votre bébé, en fonction de ce que vous mangez, bébé apprend le goût. On ne peu pas en dire autant des laits en boite.

La nature est bien faite, alors pourquoi aller à son encontre?

Mais il est vrai que parfois la nature peut semer quelques obstacles, pas bien difficiles à surmonter, sauf pour une jeune maman pleine d’émotions. Un entourage compréhensif et un suivi professionnel est très appréciable pour la jeune maman.

Il y a temps de choses à faire, apprendre son nouveau rôle de maman, découvrir son bébé et apprendre à le connaître, être une femme et une épouse, tout à la fois. Tout ceci est beaucoup au départ de cette relation charnelle maman-bébé.

Les crevasses font parties bien souvent du début de l’allaitement maternel, mais ne vous laissez pas abattre malgré  la douleur, avec un re-positionnement  du bébé, une crème adaptée, les embouts en silicone a positionner avant chaque tété sur les mamelons, et même grâce à votre lait tout rentre très vite dans l’ordre.

Ne baissez pas les bras, retenez que le plus dur est le début de l’allaitement , après une semaine voire deux votre allaitement sera mis en place et sera très heureux.

Pensez à bien vous hydrater, buvez beaucoup d’eau, mangez équilibré, surtout évitez les régimes, vous aurez tout le temps de retrouver la ligne par la suite.

Le moyen le plus naturel de soigner vos crevasses est tout simplement avec une compresse imbibée de votre lait et maintenue avec un film alimentaire jusqu’aux prochaines tétés et ceci jusqu’à la guérison.

L’engorgement peu survenir dans les premiers jours, en général il est au plus haut niveau dans les 3 jours qui suivent l’accouchement. Seins douloureux, gonflés, voire même de la fièvre. Levez le pied! Restez au lit avec votre bébé, le faire téter le plus possible, tirez votre lait, drainez votre poitrine au maximum.

Pour ma part le troisième jour après la naissance de mon fils, ma poitrine est devenue trés tendue, gonflée, je ne pouvais même plus appliquer l’embout du tire lait tellement que mes seins étaient devenus comme de la roche.

Mon fils ne pouvait pas téter car les mamelons étaient tellement tendus qu’ils étaient inexistants, alors catastrophe, un bébé affamé en pleurs, moi en mauvais état, car par dessus cela, de belles crevasses qui saignaient sur les deux mamelons.

Appel d’urgence à ma sage femme qui est venue et m’a drainé la poitrine à la main. je ne vous cache pas la douleur intense et insoutenable chaque fois qu’elle touchait un caillot de lait. Mais mon petit amour a eu son lait et j’ai enfin pu retrouver une poitrine plus souple au bout d’une semaine.

On entend souvent parler du manque de lait, ou de lait pas assez nourrissant, soit dit en passant tout ceci n’est pas fondé, et les professionnels de santé qui vous assurent cela ne sont ni bien formés pour accompagner l’allaitement maternel, ni compétents dans ce domaine.

Pour plus de renseignements à ce sujet, veuillez consulter le site de la leche league. Il peu également y avoir un trop plein de lait , si cela ne va pas jusqu’à l’engorgement alors pas de soucis, faites téter votre bébé aussi souvent qu’il le décide, ou au tire lait entre les tétées., vous aurez des biberons d’avance.

Un jet de lait trop fort peu géner votre bébé, dans ce cas il vous suffit de faire sortir les premiers jets de lait à la main pour que le débit soit plus doux et adapté à votre bébé par la suite.

Peu importe les petits problèmes que vous rencontrez au début de votre allaitement, sachez qu’ils disparaissent trés vite et après quelque jours voire une semaine ou deux, votre allaitement sera mis en route naturellement pour des mois merveilleux.

Alors décompressez et bon allaitement maternel à toutes les maman.

Anne-laure Tessonneau




SHARE
Anne-Laure Tessonneau travaille sur l'hygiène vitale, l'éducation alternative, la psychologie et les entretiens naturopathiques depuis plus de 10 ans. Après avoir vécu et appris dans différents pays, en Asie, en Europe ainsi qu'aux Caraïbes, Anne-Laure vous fait partager son engouement pour une vie plus saine et sereine. Basée sur Paris, elle consulte en cabinet, à domicile et en ligne. Fondatrice du blog lasanteetlesplantes.com, elle est également auteure de différents articles publiés sur des sites de santé comme Greenweez (Weezlife), ainsi que d'un livre sur les soins naturels de l'enfant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here